Ummo-Sciences

De U-Sphere
Aller à : navigation, rechercher

Dans le contexte de l'affaire SBF

Synthèse

Données disponibles sur ce sujet

Ce qu'on peut lire sur la liste ummo.sciences, une position ferme et etroite qui limite l'interpretation à des données réduites et tres subjectives dans les choix.

Dans les années 90 les reflexions scientifiques de hauts niveaux qui sont maintenant debatu sur la liste, et par votre groupe, logiques generatrices, etude du sens commun, sociologies planetaires, exoanthropologies, etc... ont été lancé en direction de l'ancetre du site ummo.free A*** et d'autres qui ne participent plus.

On peut meme comprendre l'impact ressenti comme brutal ou aggressif de Seth Brundle sur la liste ummo.sciences meme si certains ont ete destabilisés et d'autres non, il y a eu un recapitulatif implicites des dissensions historiques afin de ne pas les repeter.


Vous êtes libre de les utiliser à votre convenance dans les limites éthiques raisonnables et dans l'intérêt de vos recherches. Il est recommandé de prendre mes positions comme des arguments subjectifs en référence constante à une argumentation adaptée au contexte de la liste. Mes messages ne sont donc pas à prendre comme des opinions définitives et encore moins pour des positions autoritaires. .

Ce qui est arrivé sur la liste (ummo.sciences) du fait de l'interaction de mes idées et des échanges divers qui se sont manifesté avec différents centres de connaissances et d'opinions est significatif.


Les dysfonctionnements que vous avez signalés sur la liste sont pour moi, naturels et prévisibles, ils sont paramétré dès le début de mes échanges. Vous vous demandez peut être pourquoi j’interviens sur cette liste en prenant le risque de semer ainsi confusion et panique. A mon niveau, il devient difficile d’expliquer en détail ce qui me motive et d’en faire une analyse compréhensible, il s’agit là d’un niveau de complexité que je ne peux communiquer. Cela est dommage car cela serait utile pour avoir une vision des paramètres qui animent mes propres interventions.