Yan Chapakazol

De U-Sphere
Aller à : navigation, rechercher

Débats et Analyse dans le contexte de l'affaire SBF

a) Factuel

Michaël :

Yan développe et étudie la logique tétravalente. Elle permet de construire un support commun à l'analyse des discours, de contextes/contenus scientifiques exotiques, voire exoanthropologiques. En quelque sorte il représente la nouvelle génération de chercheurs qui peut participer à la progression de cette interdiscipline mal reconnue qu’est l’EM, et aider l’homme à dépasser ses clivages ethnocentriques. Le réseau social humain par son découpage désastreux engendre des problèmes de communications qui peuvent être surmontés grâce à l’ETM.

Yan est un témoin privilégié qui, avec Mel Vadeker, a un rôle central dans l’énigme SBF. Ils sont les seuls à pouvoir reconstituer les échanges privés dans leur globalité.

b) Hypothèses

Michaël :

Il y a peut-être des implications encore plus profondes à réaliser un langage humain qui soit plus « juste » ; d’aider à y voir plus clair, les enjeux semblent colossaux s’il s’agit de reconstruire/consolider et sauvegarder notre intégrité planétaire, sur la base d’une unité sociale réelle. (La tâche me semble colossale et hors de portée).


Mel :

Il faut avoir une vision d'ensemble pour comprendre l'histoire des idées depuis l'antiquité et l'ETM donne des outils pour faire les liens epistemologiques entre les courants de pensée. Il faut trouver les pensée compatibles avec l'ETM, créer des liens et travailler en reseau, proposer des garde fou, construire des correctifs ou des methodes d'action politiques plus adaptées aux contextes. Il faut faire attention aux etiquettes car elles facilitent l'ethnocentrisme ou le cloisonnement. C'est exactement le contraire qu'il faut faire, il faut pour cela trouver les techniques ajustant les ambitions et les applications concretes ]