A propos

Un article de U-Sphere.
Revision as of 11:46, 25 juin 2022 by Uadmin (talk | contribs)
(diff) ← Version précédente | view current revision (diff) | Version suivante → (diff)
Jump to: navigation, search
U sphere earth system science.jpg

U-Sphere (2004-2021) est un site qui aborde des sujets « limites » que nous avons tendance à éluder sous couvert de certitudes et préjugés, préjugés personnels dont nous ignorons le plus souvent l’existence. Des hypothèses sont ici exposées et testées au fil d’enquêtes de nature transdisciplinaire, souvent « hors du cadre ».

U-Sphere n’est pas strictement un site scientifique: il s'agit d'un laboratoire d’idées, de prototypage de concepts, de croisement de données, qui permettent de nourrir la réflexion. Dans le cas ou les hypothèses ici abordées s'avèrent suffisamment prometteuses, elles sont éventuellement développées avec des laboratoires scientifiques.

L'attitude est ouverte: j’évite toute croyance et accepte d'étudier toute possibilité un tant soit peu probable. A l'inverse, je n’ai aucun complexe à reconnaître et rectifier une hypothèse qui s’avérerait irréaliste ou « stupide ». Je suis à l’écoute et bienveillant envers les critiques, prêt à abandonner toute construction mentale ou tous travaux, aussi longs et fastidieux aient-ils pu être, si leur inanité est démontrée. De même, j'essaye de rester conscient du niveau spéculatif des hypothèses abordées, considérant qu'il s'agit aussi d'un jeu intellectuel. Ce détachement relatif aux sujets abordés me parait être une posture mentale indispensable.

Dans cet état d’esprit, je n’ai - non plus - aucun complexe à aborder des idées ou des sujets que de trop nombreuses personnes rejettent estimant les sujets « classés » / « fermés », même s'il ne devait exister pas moins de 1% de chances de découvrir « autre chose » :

  • j'essaye de conserver un regard aussi ouvert que possible sur des réalités individuellement vécues et parfois trop cruellement écartées, c’est-à-dire par des explications simplistes. Sans toutefois perdre son esprit critique,
  • je ne partage pas le positivisme béat de la fin du XXème siècle: le principal défaut et naïveté de la pensée 'rationaliste' consiste à croire que la réalité s'arrête ou se borne à ce que l'homme connait. De trop nombreuses personnes « tuent leurs rêves » ou se forgent malgré elles des cages mentales, croyant naïvement que ce qui est écrit dans les livres est la seule Vérité. Le pire étant quand ces personnes deviennent prosélytes, au nom de leurs livres (qu'ils soient scientifiques, ufologiques, religieux et finalement quelle que soit la croyance), s'érigeant en « chevaliers blancs » et venant donner des leçons morales sur des façons « définitives d’interpréter la réalité ». Elles peuvent aussi chercher à trouver des explications à tout prix là où parfois il n'y en a tout simplement aucune qui ne soit pertinente en l'état de nos connaissances. L'humilité devrait être l'une de nos valeurs cardinales : apprendre à reconnaître nos défauts et nos limites, à décloisonner, à sortir de nos limites mentales pour aller à la rencontre de ceux que l'on ne comprend pas, notre inlassable quête. Et attention! Les livres sont bien entendu importants, mais plus encore de les croiser, de les critiquer et d'appendre à identifier les enjeux liés à l'information portée par ceux qui les communiquent.

Évaluer et tenter de prouver des hypothèses qui sont aujourd’hui faiblement partagées est aussi une démarche intellectuelle qui, si elle est honnêtement menée, peut s’avérer riche de découvertes inattendues, et pour cela, la capacité d'autodérision et un certain humour distancié vis-à-vis de ses propres idées sont essentiels.

Bonne lecture, - Michaël Vaillant

Pourquoi U-Sphere ?

A ce jour, il y a 4,945 articles sur U-Sphere. Les lister de façon exhaustive serait fastidieux, mais généralement U-Sphere traite des relations entre l'homme et son environnement, en particulier la façon dont l'environnement module et influence l'évolution humaine. Sous ce prisme, ce site s'intéresse à l'émergence des symboles, des cultures et des civilisations...

Le choix de ce nom désigne une posture de recherche: une approche de l'inconnu ("u"nknown) par les "sphères" environnementales (en lien avec cette nouvelle discipline, appelée "Earth System Science"). Et d'observer en quoi des changements ou des modifications majeures de l'environnement sont susceptibles d'expliquer la présence ou l'émergence de phénomènes encore aujourd'hui inexpliqués : l'environnement en tant que générateur ou inducteur.

Je m'appuie sur un postulat: l'homme du futur, s'il souhaite conserver un rapport harmonieux avec ses sphères environnementales devra devenir une sorte de "jardinier de l'univers", cultivant et protégeant avec bienveillance l'émergence de la complexité. L'aidant, partout où elle nait dans l'univers, à se développer et à grandir par elle-même, lui laissant toute liberté de s'autodéterminer. L'homme s'intéressera de plus en plus à la préservation des espèces, par une approche distanciée et au travers des risques systémiques environnementaux. Cette posture est celle aussi conduite par la recherche d'une forme de morale qui soit la plus universelle possible.

Cette "vision" a été utilisée pour fonder plusieurs pistes de réflexion et hypothèses de travail.

Exemple: si une intelligence est à l’œuvre derrière les PAN (Phénomènes Aérospatiaux non Identifiés), au delà du cadre des observations individuelles, peut-on prouver qu'il existe une cohérence, et que cette cohérence à avoir avec l'environnement ? En effet, une intelligence qui s'inscrirait dans un cadre plus vaste laisserait, en filigrane, apparaître ses objectifs. Il faut pour cela analyser des signaux faibles enfouis dans le bruit de fond constitué par des dizaines de milliers d'observations et depuis plusieurs générations. Puis, dans le cadre d'U-Sphere, les mettre en rapport avec des déterminants environnementaux, susceptibles d'impacter à long terme les civilisations humaines.

Lire sur U-Sphere

Le site d'U-Sphère est un wiki, et à l'évidence, un wiki ne se lit pas comme un blog ! J'ai choisi cette structure afin de faciliter ma prise de notes, transversale et informelle, et la création de liens entre les pages. Calquée sur le principe de la célèbre encyclopédie car la pensée humaine fonctionne en réseau, elle n'est pas linéaire. L'ensemble forme un immense puzzle, qui par ses contraintes internes, vont repousser certaines hypothèses à l'extérieur du champ des possibles, mais aussi permettre d'en intégrer d'autres, inattendues. Cela signifie aussi que de nombreux articles sont "cachés", enfouis derrière d'autres articles, il faudra parfois un peu de chance pour les trouver (!).

  • Si vous suivez l'actualité d'U-Sphère, vous trouverez, ci-après, dans la section "Derniers articles publiés", les 6 derniers articles publiés
  • Vous pouvez également suivre les articles publiés sur le blog d'U-Sphère (fermé à ce jour) et y apporter vos remarques et commentaires
  • Si vous êtes nouveau, vous pouvez consulter la section "Principaux articles", qui récapitule les principales découvertes réalisées sur U-Sphère
  • Enfin, si vous cherchez une information détaillée, un récapitulatif (non exhaustif) des articles, classés par chronologie.


Notre environnement et les phénomènes inexpliqués

Leaf.png

U-Sphere traite des relations entre l'homme et son environnement. De l'acceptation de l'inconnu et l'intégration de nouvelles connaissances: comment l'homme peut-il modifier ses croyances pour mieux communiquer et s'intégrer dans ses sphères informationnelles?
Les OVNI (par extension les PAN) appartiennent à un domaine qui n'a pas encore fait de petits au sein de la communauté scientifique. Ce sujet est-il condamné à rester ainsi au ban de la science? Sinon comme un phénomène psychosocial? Seul l'avenir pourra nous le dire.
La démarche de ce site est d'aider (modestement) à opérer un changement, de montrer qu'il existe des pistes pour étudier ce phénomène, mais qu'aussi pour cela il faut créer des outils communs et apporter des moyens. Pour que, finalement, ce sujet puisse être débarrassé de son "exotisme" et être intégré dans le cadre d'une recherche plus traditionnelle.
Sujets divers portant sur : l'Intelligence Artificielle, la vie Extra-Terrestre, et autres sujets meta-physiques illustrés de "cas limites".