Duncan Idaho

De U-Sphere
Aller à : navigation, rechercher
Duncan Idaho est une personnalité tirée du cycle de Dune.
Duncan Idaho est un héros global du cycle de Dune: il joue un rôle important dans chaque tome, sans toutefois être au premier plan. Dans le premier volume, Idaho, grand guerrier de Ginaz, est le maitre d'armes de la Maison Atréides et un des bras droits du Duc Leto Atréides.

Quand les Atréides prennent possession d'Arrakis, Idaho devient l'ambassadeur du Duc auprès des Fremens, le peuple du désert dont Leto espère en faire ses alliés lors de la guerre contre l'empereur et les Harkonnens qui semble inévitable. Idaho ira vivre auprès des Fremens, servant à la fois Stilgar et le duc Leto.

A l'image du film, Idaho joue le rôle d'ambassadeur et de lien entre les différentes factions en présence.

Dans le contexte de l'affaire SBF

  • Duncan.jpg Duncan Idaho (beyonder1(at)hotmail.com) : un médiateur/ambassadeur qui oeuvre dans les coulisses.

Il n'y a que peu de propos publics de Duncan. Celui-ci s'étant adressé généralement directement aux personnes et de façon privee. Duncan est une source qui fonctionne en tandem avec SBF. Pour obtenir des informations sur ses echanges, il faut disposer de la confiance des personnes auxquelles duncan s’adressait alors (par exemple Jean-Pierre Petit, "Jean-Pollion", "Yan Chapakazol", A***, ...). Un tableau récapitulatif des échanges qui me sont connus est donné ici.
A remarquer qu'il existe néanmoins une intervention publique de Duncan, antérieure, présentée sur le site Admiroutes.

Données disponibles sur cette personnalité

Qui ... Dit ... A propos de ...
Duncan Idaho Mon travail consistait à faire une préparation psychologique pour la suite des évènements et s’inscrivait dans une démarche de contact de second niveau auquel j’ai participé durant l’année 2002. Cela faisait suite à d’autres tentatives de contact de premier niveau qui ont échouées durant l’année 2001.

Les niveaux désignant une echelle de complexité et d'insertion de données scientifiques d'origine exoanthropologique.

Duncan Idaho
Mel Vadeker il n'a pas tout à fait tord c un probleme d'interpretation. il parle d'une manipulation à double usage. c vrai que j'en retire un avantage puisque j'arrive à sortir des idées nouvelles et un dynamique que je n'avais plus, c un probleme qui me parle Duncan Idaho
Duncan Idaho Je précise que je ne suis pas un scientifique, je suis une sorte d’agent de liaison. J’ai été recruté et formé pour ce rôle que j’assume complètement.

Je vous écris car je suis préoccupé par certains problèmes de sécurité touchant actuellement la personne de Mr X.

Duncan Idaho
Duncan Idaho Signé : Un guerrier qui maitrise la prescience Duncan Idaho
Duncan Idaho Je donne a chacun la possibilité de murir la reflexion et surtour j'eviter de surinformer comme le fait Seth Duncan Idaho
Duncan Idaho Je ne suis pas un suppletif, je ne suis pas un employé, le terme de recrutement est un terme mal adapté que j'ai utilisé pour resumer. C'est pour faire vite et eviter de parler de projet de mission à but neguentropique. Duncan Idaho
Duncan Idaho Je ne suis pas un suppletif (je n'aime pas ce terme) sous la domination de mauvais extraterrestres (Les Gris, etc...).

A la rigueur on peut qualifier mon appartenance à un reseau d'echange extraterrestre neutre ou bienveillant.

Duncan Idaho
Duncan Idaho Je ne suis pas apocalyptique ni millenariste, je tiens plutot des positions personnelles optimistes.

Je n'ai pas le meme parcours que Vadeker qui a une vision plus nuancé et plus pessimiste. Sur de nombreux points nous ne sommes pas d'accord et pourtant nous travaillons tous dans la même direction.

Duncan Idaho
Duncan Idaho Une information d'importance : je ne suis pas ummite, ni d'influence ummite, ni originaire d'un reseau historique ummite. Je ne suis pas un suppletif, ni un bureau de reclamations.

Les informations et experiences que j'ai acquises constitue, pour etre image, ma destine. Je ne suis pas un malheureux anonyme a qui ont a fait une fleur. Il en va de meme pour le reseau de Seth, les niveaux de competences ne proviennent pas d'un quelconque hasard mais sont le fruit de la convergence de plusieurs influences mystiques, spirituelles, paranormales, scientifiques, extraterrestres, psychologiques, individuelles. Nous avons la des puissances de revelations qui depassent l'entendement. C'est tout ce que je peux dire.

25/04/2003



Débats et Analyse

a) Factuel

Michaël : Il a joué un rôle précis en coordination avec les auteurs de Seth. Il parle plus ouvertement que Seth, notamment il se prononce sur les synergies dans le contexte de l’affaire « SBF ». En ce sens, il rejoint la définition qu’il donne de lui-même : « agent de liaison », c.a.d. il émet des critiques constructives et plus personnelles, et ce afin de répondre à des attentes particulières qui auraient pu émerger (interrogations des intervenants intéressés).

Cela étant, donner plus d’informations, dont certaines non vérifiables, le rend plus subversif et moins à l’abri des critiques. Il doit choisir avec soin ses interlocuteurs et s’assurer de leurs éventuels comportements irrationnels ou imprévisibles.


b) Hypothèses

Michaël : Cela explique qu’il limite ses échanges à quelques personnes, et ne s’adresse pas directement à des groupes. Il y a une exception que j’ai relevée sur le site admiroutes : dans ce cas, il aurait tout aussi bien pu laisser Seth s’exprimer. Je n’ai pas la date de cette intervention, peut-être que cela n’a pas été réalisé pour des raisons pratiques.

Seth permet à leurs auteurs de comprendre comment l’information est assimilée à grande échelle. Duncan, permet ensuite de réaliser des ajustements plus personnels. C’est peut-être pour cela que Duncan prend le relais de Seth à partir du mois d’avril : les attentes des auteurs (notamment JPP) devenaient trop factuelles…

Mel : Il est intervenu sur le site "automates intelligents" dont les archives sont disponibles sur admiroutes, rubrique courrier des lecteurs. C'est comme un clin d'oeil avec mon site, il y a aussi la citation du créateur du site, le senateur J.P Baquiast qui connaissait Yves Lecerf. Ce senateur fait du lobbying depuis des années aupres des administrations et des instances politiques pour une appropriation des apports de l'I.A et des sciences formelles afin de repondre aux nouveaux enjeux de sociétés

Duncan à plusieurs atouts, il poursuit en quelque sorte une experimentation humaine par une intensification des provocations et des ajustements. Surtout à l'egard de JPP qui pense comprendre la situation mieux que personne. Il ferme la parenthèse du protocole SBF en indiquant l'extrême difficulté des echanges par email et en revelant les nouvelles limites cognitives du groupe JPP - les premieres tensions apparaissent ici au sein du groupe

c) Questions

Michaël : Dans quelle proportion Duncan réalise t-il de la désinformation ? Il donne des informations très précises sur le fonctionnement du protocole SBF, mais aussi sur la vie personnelle de Vadeker. Que croire ?

Sur cet aspect, le côté « utilitaire » de la désinformation, pris dans le cadre des lettres ummites pourrait également s’appliquer ici: aider les personnes à conserver une certaine indépendance (leur sens critique) par rapport au contenu des textes et leur présumée origine. Je suppose, que le réglage doit être très fin pour ne pas désintéresser totalement les gens.

Mel. : Les informations de Duncan, comme celle de Seth sont polymorphes, elles sont indécidables pour la plupart et la question de la desinformation ne peut se resoudre que par une demarche approfondie pour remonter les sources en passant par les interlocuteurs. Il y une indexicalité forte, les echanges ne peuvent etre compris que dans le contexte pragmatique, Yan (chapakazol) peut donner s'il le souhaite d'autres indications sur les conditions psychologiques des echanges. C'est par Duncan que Yan a été mis en relation avec Seth et mon site, c'est aussi lui qui a diffusé des informations ambigues sur mon site, premier stade de la stratégie du fusible.]


L'autre "personnalité" empruntée par "Duncan Idaho", Benjamin Willard.
Benjamin Willard est un personnage d'Apocalypse Now qui travaille pour les forces spéciales US. Willard a pour mission de mettre un terme aux "activités" du colonel Kurtz, ex officier prodige de l'armée américaine qui selon l'armée a visiblement a pété un fusible, s'est constitué un "royaume" au fin fond de la jungle et porte préjudice à l'idée qu'on se fait des opérations US au Vietnam.

Willard en recul sur l'action observe de façon plus passive et n'opère pas directement. Il est réceptif, et s'identifie de plus en plus à sa cible. Il perçoit la futilité de la guerre et ses effets sur l'homme. Il défend une forme de moralité.