Affaire SBF

De U-Sphere
Aller à : navigation, rechercher
En travauxCet article est une ébauche. Vous pouvez contribuer à ce travail en l'enrichissant.
L'Année du Contact, par Jean-Pierre Petit, inspiré de cette histoire.

Le contexte et la distribution des rôles

"L'affaire SBF" ou "Affaire Seth Brundle Fly", en référence au personnage du film de Cronenberg, décrit le scénario d'une rencontre entre un réseau d'origine soit-disant "exotique" et une "paisible" communauté d'ufologues. Cette affaire s'est déroulée entre la fin de l'année 2002 et le début 2003, ciblant par messages électroniques différents lieux virtuels de communication: newsgroups, forums, liste de diffusion d'ummo-sciences (une liste close fin avril 2003). De nombreux messages furent également envoyés à des individus en propre.

Si ce que l'on peut considérer comme une forme d'"ingérence" s'est bien produite, nous ne pouvons cependant dire avec certitude qui/quels en étaient les réels auteurs.

Par une lecture au premier degré des échanges, ce scénario aurait été échafaudé par une alliance invisible d'extra-terrestres dont 11.4.17M aurait été le principal représentant et assisté d'un humain, noté "Mr X". Dans cette histoire, Seth Brundle Fly nous est présenté comme une Intelligence Artificielle conçue pour être le bras armé de l'intelligence déployée.

En ce qui concerne la distribution des rôles, certains personnages étaient identifiés par une adresse email (Duncan et Seth), mais les autres n'avaient de substance que dans la mesure ou ils étaient cités, à l'exception notable de 11.4.17M qui s'est exprimé une fois le 21 mars 2003 et de Mel Vadeker intervenu suite aux sollicitations d'internautes troublés.

Les Auteurs

Le Maître d'Ouvrage

  • 11 4 17 M.jpg 11.4.17M : une source exo-anthropologique supposée.

Le Maître d'Oeuvre

  • MrX.jpg Mr X : un humain supposé, présenté comme le co-organisateur de cette affaire.

L'Acteur principal et l'élément disruptif

  • SBF.jpg Seth Brundle Fly (seth.brundle.fly(at)caramail.com, brundle(at)caramail.com, shadow01984(at)yahoo.com): un rôle disruptif et excitateur. Personnalité publique, elle nous est présentée comme une "interface protocolaire" intégrant 3 personnalités (Mr X, 11.4.17M et Mel Vadeker). Elle communique des données formatées dans un contexte précis d'échange. Dans les faits, Seth Brundle Fly mimétise le langage et la philosophie de Mel Vadeker: Seth Brundle Fly est-il Mel Vadeker ?
    • Commentaire: le medium réel reste inconnu. Il pourrait être de plusieurs ordres: intelligence artificielle, personnalité humaine suivant des règles normatives d'échange, etc.

L'Ambassadeur (ou le "Passeur")

  • Duncan.jpg Duncan Idaho (beyonder1(at)hotmail.com) : un médiateur/ambassadeur qui oeuvre dans les coulisses. Facilite les communications entre Seth et les personnes ciblées par SBF. Il joue un rôle d'apaisement vis à vis des tensions générées par Seth.

Auteur-Participant (malgré lui)

Bouc Emissaire ou Maître d'Oeuvre?

Les Participants (malgré eux)

Personnes et groupe(s) intéressés par le contact ET

La chronologie de certains courriers échangés lors de l'affaire SBF (non exhaustive)

Les premiers échanges commencèrent en mai et juin 2002 par l'envoi de quelques mails privés de Duncan Idaho à quelques destinataires "choisis". A commencer par les deux "pilliers" d'ummo-sciences qui étaient, à l'époque, "Jean-Pollion" et A***.

Ces premiers contacts s'avérèrent un échec pour Duncan Idaho : "Monsieur Pollion et A*** (au mois de mai/juin) m'ont carrement pris de haut dans une position hautaine et meprisante". Mais cela était probablement aussi prévu. Les contacts de Duncan Idaho se sont alors étendus à d'autres ufologues intéressés de près ou de loin par l'affaire ummite (fin juin 2002):

  • Et, bien sûr, Jean-Pierre Petit, ancien directeur de recherches au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), mécanicien des fluides et physicien des plasmas. Auteur notamment connu pour certaines de ses publications scientifiques en rapport avec des idées "ummites".

Mais là également, lors de cette première phase le retour n'a pas été à la hauteur des espérances. Duncan écrivait à cette époque à propos de JPP : "Monsieur Petit a été neutre et indifferent".

L'écoute n'étant globalement pas au rendez-vous, (tout du moins ne satisfaisant pas l'émetteur), cette affaire prend de l'ampleur fin 2002 lorsque "Duncan" passe le relais à "Seth Brundle Fly" qui décide d'intervenir plus ouvertement sur la liste "ummo-sciences". Voici le tout premier message de Seth sur cette liste, daté du 1° septembre 2002.

Le ton était donné : Seth Brundle Fly avait ceci d'étrange, (ou d'agaçant selon les sensibilités), que son discours était "décalé" par rapport aux autres membres de la liste ummo-sciences. Assez docte et apposant des vérités avec assurance, et généralement avec peu de preuves, des pistes et des idées étant données plus qu'autre chose.

Personnes intéressées par de nouvelles approches logiques

Personnes ciblées (hors affaire SBF / Affaire Ummo):

Graphe des relations

Les relations entre Mel Vadeker et les autres acteurs "occultes" (cliquer pour zoomer)
Ci-après, le graphique des relations établi en juin 2003 et à partir de l'analyse des échanges.

Les relations entre Mel Vadeker et les autres acteurs "occultes".
Attention à ne pas l'interprêter de façon trop rapide: les liens pointillés et cadres oranges et jaunes correspondent à des informations moins crédibles car difficilement sourçable (cf. légende). Le niveau de crédibilité indiqué est subjectif et mériterait d'être croisé.

Thématiques et perspectives abordées

Réunis par thématiques, vous trouverez en cliquant sur celles-ci, des éléments fournis par différents acteurs (ou identifiés en tant que tels) de l'affaire SBF.

Thématiques principales

Sujet Résumé
Futur de l'humanité
Contact Extraterrestre >> Cible les personnes et groupe(s) intéressés par le contact ET (intervention de courte durée)
 Savoir de sens Commun et outils d'approche:

>> Cible les personnes intéressées par de nouvelles approches logiques (intervention plus suivie (?))

 

Débats et Analyse

1 Chronologie d’intervention

Michaël :

2 Le Scénario

a) Idées

Mel :

- Il y a une volonté affirmé d'expliquer qu'il faut sortir du débat sterile d'opinion pour se consacrer au fond du problème : la manière dont un pense les méthodes de travail. Sur ce fond cela rejoint les préoccupations anthropologiques commune à la fois à la sphère ethnologique et à l'activité d'analyse de documents. - Il y a aussi dans la lettre du 18 janvier, la critique des universaux de la pensée, surtout le piège rationnaliste universaliste dans lequel est tombé JP. Celui de considérer les lettres comme un referentiel culturel universel et par dérive de construire des dogmes sur les lettres ou pire de faire des lettres des foyers de diffusion dogmatiques ce qui est contradictoire avec la philosophie même des documents qui est compatible avec une pensée ETM. - Il y a encore cette idée forte de se remettre en question et d'etudier l'etat actuel des sciences qui rattrape ou depasse par des aspects le contenu des lettres. Sur ce point les declarations de JP sont à la limite du délit d'opinion en rejetant par avance toute critique possible à sa thèse principale dite scientifique qui repose en fait sur une analyse personnelle et non actualisé de l'etat des sciences et une foi en l'extraterrialité des documents. Sa foi lui joue des tours, puisqu'elle influence fortement ses analyses d'une maniere implicite. C'est une influence de sens commun sur l'argumentation, l'edifice est construit comme un chateau de carte, et la demonstration de JP est doublement instable : prospective scientifique et inflence de sa foi sur le raisonnement. ]

Michaël :

Si je reprends les éléments tels qu'avancés par Duncan et Seth:

- les méthodes d’analyse/de critique de sources exoanthropologiques semblent être le cœur du problème (les lettres ummites en font partie).

- JPP a mystifié l’affaire SBF par son interprétation personnelle des faits, notamment au travers de la nouvelle "contact". Il a été traité indépendamment par le protocole SBF.

- Les approches de la "vérité", des constructions humaines exploratoires de l'inconnu sont à tendance manichéenne: le rejet et/ou l'assimilation exaltée. Et quand il s'agit d'être entre les deux, la tendance à basculer dans l'une ou l'autre position alterne rapidement, et est difficilement contrôlée par l’homme.

- Faute de mieux, tenter de multiplier les analyses réalisées des documents, en utilisant des sources méthodologiques variées et les faire coopérer ; d’un certain point de vue, cela permet d'avoir cette posture ethnomethodologique caractérisée par des allers et retours, des immersions, dans des contextes différents.

b) Hypothèses

Michaël :

- il fallait remettre en cause les dogmes; provoquer un électro-choc parmi la population d'ummo-science (les remous engendrés par l’intervention de SBF ont continué à se percevoir longtemps après). Cela s’est exprimé par une mise à l’épreuve de la cohésion sociale et psychologique des individus. La lettre du 18 a servi de détonateur/test. Mettre à l’épreuve la logique de raisonnement/d’analyse usité par les membres et expliciter les défaillances de la liste.

- il s'agissait de stimuler; provoquer une expérience de pensée, qui amène certains individus à réagir et à faire évoluer leurs idées, faire progresser leur sens critique. Il était attendu qu'une majorité de personne, supporte mal ces interventions menées sans « état d'âme ». Au milieu de l’année 2002, il semblait déjà acquis que les modérateurs refuseraient une « ingérence » trop grande dans leurs méthodes de travail.

- il semble que l'analyse des textes ummites, telle qu'elle est menée aujourd'hui soit à l'origine de déviances: mettre dans les mains de quelques individus des textes possédant une forte composante d’inconnu/d’indécidable, met à l’épreuve les pratiques d’analyse. Sans une méthodologie ETM, des biais apparaissent, que ce soit dans la classification, puis la diffusion des idées, soumise à l'influence perturbatrice des egos. Ce qui peut éventuellement conduire à des mouvements de croyances, et/ou sectaires. Il est très important de focaliser sur la nature de la charte, et la façon dont elle structure et conditionne le débat. Les émotions, prennent de plus en plus le pas sur l'analyse. Quand bien même elles ne s'expriment pas ouvertement sur ummo.sciences, ce sont les idées qui, porteuses d'une charge philosophique/idéologique, génèrent et sont générées par des émotions. Nous l'avons vu avec davyhoyau par exemple.

- il s'agit de promouvoir le développement d’outils permettant d'approcher et de maîtriser l'inconnu, de façon rationnelle. La question fondamentale étant : "comment traiter le flou ou l'indécidable ?". Développer les outils de metalinguistique et de metamathématiques. Améliorer nos méthodes de traitement de l'information. - Il s'agit d'une préparation des individus à l'acceptation de sources exoanthropologiques. De maintenir son libre arbitre et sa capacité "critique" face à ces sources. Cela dépend plus d’une préparation d’ordre psychologique, partiellement, un travail sur la maîtrise de ses émotions.

Mel:

- L’affaire SBF est terminée. Il ne faut plus compter sur des manifestations de Seth Brundle, ou alors sous d'autres formes, dans d’autres contextes, avec d’autres personnes.

b') Hypothèses - Ummites

Mel :

Rien de nous dit que les nouvelles lettres viennent de la même source E.T. d'origine, l'authenticité peut être falsifié ou fabriqué que ce soit par un réseau humain de contactés, par des services de renseignements ou par d'autres E.Ts. Les possibilités sont trop vastes, c'est pour cela qu'il ne faut pas succomber par excès de foi, il faut dominer les instincts. JP veut tellement croire qu'il a affaire aux même ET qu'il oublie vite les autres possibilités. Est-ce qu'un animal de laboratoire peut comprendre les rouages d'une expérience qui le prend comme sujet ? Sur ce thème je suis extrêmement prudent, il faut vraiment mesurer et contrôler toutes les inductions, voir comment elles se développent et sur quoi elles reposent.

[ ]

Sur les lettres ummites je suis tres prudent. Il est possible que le making off se base sur plusieurs générations de concepteurs ou même d'influences. Et là je ne parle même pas de l'intrusion possible de faux documents par le biais de services de propagande ou de desinformation. Si on admet l'hypothèse E.T. des documents, alors il faut penser en tant qu'ethnologue et voir jusqu'où il sont capable de nous tester/manipuler pour leur exploration scientifique des réseaux sociaux. Il n'y a pas validation officielle ni preuve directe incontestable de l'origine des lettres. Il s'agit donc pour moi d'une expérience pour voir comment nous sommes capable de reconstruire le puzzle dans le temps ou comment nous sommes capable de nous comporter face à une communication E.T.


Qui sont les ummites ? Surement pas ce que l'on pense et encore mois ce qui est decrit dans les lettres. Pourquoi ? Il faut se mettre à la place de l'ethnologue, il y a peut être un contact, mais s'il doit servir une experience psy où l'homme est un cobaye, la volonté n'est plus le partage mais une propective avec une possible stratégie d'intervention. Dans ce cas le making off n'a peut être rien à voir avec une lecture de premier niveau. Il y a plusieurs making off possible pour les lettres, celui qui est communement admis est la thèse classique et simpliste de ummo-sciences. Par contre ils negligent totalement les autres possibilités, ce qui est une lacune considérable empechant la construction de nouvelles critiques. Il y a peut être des E.T. qui ressemblent à la description ummites et qui participent. Peut être que la situation est telle que l'on a faconné les lettres à destination d'un projet précis et il existerait peut être d'autres projets similaires ou concurents. C'est dans la logique d'un projet de grande ampleur car les lettres ne se suffisent pas à elles-memes.

Il y a un intérêt relatif à préciser celle-ci. Les échanges ont lieu dans un cadre maîtrisé, considérés comme des « contacts » de niveaux itérés (pratiquement, ils suivent les années. D’après Duncan, « ils désignent une échelle de complexité et d'insertion de données scientifiques d'origine exoanthropologique ».)

  • Contact de niveau 1 : intervention lors de l’année 2001
  • Contact de niveau 2 : interventions lors du premier semestre 2002 (SB(?) + Duncan)
  • Contact de niveau 3 : interventions du 1e sept.-02 au 29 avr. -03 (SB + Duncan)
  • Contact de niveau 4 : A venir… Contact maîtrisé par les seules sources exoanthropologiques ?

Les périodes d’intervention semblent planifiées à l’avance, compte tenu (et avec les éléments dont je dispose) du peu d’intrication des deux intervenants. Probablement afin de conserver une maîtrise sur l’indexicalité de leur discours.

Mel :

On peut imaginer plusieurs formes de mise en contact, les reseaux de contactés entre eux, les ETs entre eux, et les orientations en vue de preciser de futurs rapprochements entre contactés et personnalités sensibilisées aux domaines respectifs des contacts. Il faut egalement penser aux foyers neguentropiques de destabilisation et d'infiltration que sont les services de renseignements, les sectes totalitaires, les bureaucraties policieres ou financieres qui profitent ou vivent du phenomène ovni. Tout cela à mon avis fait partie de la stratégie d'ensemble puisque le protocole SBF fonctionne comme une mise en alerte et un avertissement vis à vis des services secrets, de la surveillance et de la recuparation mercantile ou egocentrique.

3.1. Affaire SBF : Finalité

Qui ... Sur ... Dit ... à propos des Objectifs du réseau SBF Date
Mel Vadeker Objectifs opérationnels C'est une manipulation psychologique habillement ficelée pour faire sortir quelques paradigmes en sommeil dans la sphère spécialisée des cogniticiens, des stratèges, des épistémologues qui oeuvrent pour l'armée, la guerre et les oligarchies. C'est aussi l'occasion de brasser les émotions d'interlocuteurs pris pour cible, pour les étudier, pour les aider. Dans le style ummite avec de l'information et de la désinformation. Il y a également une composante paranormale qui mêle vie privée et destinée collective.
Duncan Idaho Objectifs philosophiques les membres humains du reseau de Seth (ou S.B)sont des personnalités qui malgré les divergence d'opinions et les ecarts en terme de prospectives sociales et d'interpretations sont d'accord pour travailler ensemble dans une meme direction : la protection et la survie de la conscience planetaire qui se manifeste par les differents reseaux sociaux.
Seth Brundle Fly Objectifs opérationnels Mes interventions sur la liste ne sont plus pour moi d’une aussi grande importance, puisque l’essentiel de mes objectifs prioritaires sont atteint : faire prendre conscience de certaines réalités scientifiques et comportementales sans en faire une démonstration complète mais en laissant cela à la portée d’analystes curieux et passionnés. Si je devais revenir sur la liste, ce qui est pour l’instant improbable, cela serait justifié par une contrainte particulière. Je ne souhaite pas convertir des lecteurs à une cause ou endoctriner les esprits, seulement apporter un éclairage sur certaines notions difficiles. Ce que les modérateurs de la liste me reprochent le plus (dans leur for intérieur, ils sont envieux) C’est le degré de popularité que j’ai atteint avec un investissement en terme de mise à disposition de documents écrit très faible à leur convenance. 20/03/2003
Duncan Idaho Objectifs opérationnels Le debat fondamental est l'etude, la comprehension, la perception du sens commun.
Duncan Idaho Risques Humanité Les dangers qui sont considerables pour les decennies a venir prennent des proportions encore plus dramatiques si on leur associent des problematiques extraterrestres. 23/04/2003
Duncan Idaho Risques Humanité Les dangers qui nous guettent sont nombreux, les solutions ne peuvent venir que des humains. C'est le sort de la civilisation et de notre histoire humaine qui est en jeux. Je ne suis pas apocalyptique ni millenariste, je tiens plutot des positions personnelles optimistes. 23/04/2003
 

3.2. Réseau SBF : Faits, Opérations, Organisation

Qui ... Sur ... Dit ... à propos de l'organisation Date
Duncan Idaho Sécurité Mr X, Seth et les manifestations exotiques de x.x.x.M ou de ses compatriotes sur terre (ummites ou non) sont hors de la portée des services secrets
Duncan Idaho Communications je suis desolé pour tous les malentendus. J'ai essayé de faire de mon mieux, j'ai eu a subir les reprimandes de mon propre reseau, ce qui n'est pas rien.
Duncan Idaho Communications Je sous signale officiellement l'arret de toutes communications entre nos deux reseaux pour des raisons d'apaisement.

Seul Seth Brundle contactera dans les mois à venir Yann et Denis exclusivement sur des sujets scientifiques et seulement pour aider ou eclaircir une position d'interpretation que vous pouvez rejeter (logique chromatique et ibozoo uu).

29/04/2003
Duncan Idaho Moyens Je suis tenu au courant par des notes de synthèse afin de donner mon avis par des critiques constructives s’il y a lieu.
Duncan Idaho Sécurité Il faut savoir que certains contactés (reseaux ummo et autres) ont été impliqués dans des operations psychologiques (services secrets) destinées à les influencer idéologiquement, à leur faire peur afin qu'il donne certains renseignements, etc.

Une operation recente destiné à mettre la main sur des informations confidentielles ainsi qu'une autre operation d'espionnage (ecoute + prise de photos) ont eu lieu au sein même de notre reseau. Ce qui a provoqué une certaine panique.

Seth Brundle Fly Mode opératoire Pour des raisons de compacité des échanges et d’accessibilité j’ai choisi un mode d’interaction afin d’encourager la critique et l’ouverture vers d’autres modes de pensées et d’analyses. D’ailleurs, il ne s’agit pas pour moi d’imposer une méthode sur une autre, ce que n’ont pas compris certains acteurs importants mais justement de comprendre comment il était possible de construire des méthodes d’analyses complémentaires. Il s’agit alors d’une position philosophique « meta-paradigmatique «, certains didacticiens peuvent très bien le comprendre, il s’agit d’amener chacun à modifier ses propres procédures cognitives afin d’améliorer ou d’augmenter sa capacité de jugement. C’est ainsi que j’ai utilisé, certains styles littéraires afin de correspondre au mieux aux idées véhiculées. Dans une démarche linguistique, le style servant à porter un message polysémique qui sera interprété différemment selon les seuils de compétences, les réflexes culturels ethnocentriques, les préjugés de sens commun implicites perturbant la réflexion, les provocations explicites ou arguments d’autorité visant à privilégier une interprétation plutôt qu’une autre. Cette ambiguïté a été voulue et peut s’appliquer à l’analyse des lettres ummites, elle sert à véhiculer un enseignement sur le fond mais aussi sur la forme d’une communication, sur les façons dont la conscience arrive à construire son raisonnement. 20/03/2003
 

4 Affaire SBF : enjeux soulevés

a) Suggestions de Mel :

  • Que faut-il pour communiquer avec des extraterrestres qui ont des millions d'années d'avance sur nous ?, c'est curieusement le thème du film de Kubrick 2001
  • Comment sortir de l'esclavage technologique, est-on sur de vraiment controler la technologie ? voir les films Matrix et Terminator
  • Les humains sont-ils capable de travailler en reseau et sortir des clivages pour la survie de la planète ?
  • Qu'est ce que la démocratie ? qui contrôle le destin de la planete ? Quels sont les nouveaux pouvoirs, les nouveaux maitres du monde ?
  • Comment fonctionne la conscience ? Comment penser le fonctionnement de sa propre pensée et sortir des paradoxes de l'autoréférence ?
  • Qu'est-ce que le changement dans la théorie des systèmes ? Quels sont les liens entre la modelisation du changement en psychologie et la simulation de la psychologie en I.A ?
  • Quels sont les fondements epistemologique du calcul, des mathématiques, de la rationalité ? Ce sont là des questions propres à l'ethnométhodologie, sur les recherches sur le sens commun.
  • Comment construire une théorie unitaire qui soit sa propre métathéorie et qui tisse des liens philosophiques avec d'autres courants de recherches ? Comment batir cette théorie qui soit à la fois une théorie de la communication, de l'action, de l'information et du calcul. Là encore je vois des préoccupations de l'ethnométhodologie.
  • Le pari (non explicite) est-il celui de la survie de la liberté humaine face à un contact ET rendu de plus en plus probable/nécessaire. Il peuvent nous voir comme des primates (humains dominés par les instincts) ou des cobayes que l'on influence sur des millenaires.

5. Questions annexes

Michaël : est-ce que ce sont réellement les lettres ummites que nous souhaitons analyser ou améliorer nos pratiques en ETM ?

Mel : les deux sont liés, l'ETM fonctionne comme une ethnologie appliquée et ouvre des pistes pour l'analyse et la collecte de l'information. Les lettres ummites vehiculent des idées scientifiques que l'on peut essayer de traduire de facon ethnologique. Si les ummites ont une approche scientifique compatible avec l'ETM, alors l'etude des lettres sera une maniere de découvrir ou d'enrichir sa propre pratique ETM à la fois dans l'analyse que sur les methodes d'analyse et de travail en concertation


Michaël : Y a t-il un moyen, un test afin de "mesurer" nos propres limites psychologiques au contact de sources exoanthropologiques. Autrement dit, de jauger de ses propres capacités d'analyse, sur des approches interculturelles et interdisciplinaires, qui soient non totalement dépendantes de ses capacités cognitives/techniques. Ceci afin de mesurer nos propres progrès, ou l'étendue du travail restant à accomplir. (La compilation que tu nous as fournie pourrait être un bon exemple-test. Mais il est difficile de mesurer l’écart effectif entre nos appréciations et la « réalité », tant que celle-ci ne peut pas être validée après coup).

Mel : c'est par la pratique que l'on developpe ses capacités d'analyse ou cognitives. Plus on étudie de sources anthropologiques et exoanthropologiques et plus on devient capable de prévoir ce qui va ou ne va pas. Il ne s'agit pas de prouver mais de verifier la coherence et de comprendre comment cela fonctionne. Est-ce que l'on a prouvé les lettres ummites ? C'est plus difficile que cela, même JPP avec ses recherches cosmologiques n'a pas demontré cela, il a prouvé sa capacité à appliquer des idées venant d'une source inconnue. Il n'y a pas de formule complete, de données brutes directement utilisable. C'est au lecteur de faire le boulot. C'est du domaine de la didactique

6. Synthèse des éléments de réflexion

En 2003/2004, une synthèse des différents projets d'étude envisageables à partir de cette affaire ont pris forme dans un texte sur la "Théorie du Contact". Il s'agit d'aborder la question de l'émergence d'une conscience collective et de notre capacité à accepter nos différences pour construire ensemble.

Références

Liste de diffusion sur l'affaire SBF

Pour s'inscrire envoyer un mail vide avec le sujet "subscribe poulailler" à l'adresse suivante:

  • sympa (at) listes.debarbariis.org


Données brutes

Analyses et points de vue par Mel Vadeker

Le site web d'ummo-sciences.

L'affaire "ummo", présentée sur ce site.

La "Théorie" du contact

L'histoire SBF racontée par Jean-Pierre Petit

Livre.pngPetit, Jean-Pierre (2004). L'Année du contact : D'autres intelligences sont-elles à l'oeuvre dans l'univers ?. Albin Michel. ISBN 978-2226151360, (p.160)

ToDo List

  • Ajouter les dates aux sources de données + la référence vers les documents (lorsque c'est possible).
  • Ajouter des sous-thématiques aux tableaux, permettre le tri des tableaux.